Donation et succession

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Quand un legs empoisonne la vie associative locale

Après son décès fin 2013, Raymond Michiels, un généreux donateur de Leuze-en-Hainaut, laissait derrière lui un legs de 1,2 million d’euros. Ce don, qui devait servir à la formation des pompiers de la commune, attise aujourd’hui les tensions entre l’ASBL constituée pour le concrétiser et les autres acteurs du secteur qui remettent en question la valeur ajoutée du projet. Une meilleure préparation et une concertation plus étroites entre les différents acteurs du secteur auraient sans doute permis d’éviter d’en arriver là.