« Décret mémoire »

Trois appels à projets sont lancés par le Fédération Wallonie Bruxelles pour la transmission de la mémoire des crimes de génocide, des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des faits de résistance ou des mouvements ayant résisté aux régimes qui ont suscité ces crimes.

Fin des candidatures : 27 septembre 2019.

Quels projets ?

 Trois appels à projets sont lancés :

  • Un appel à projets visant à recueillir, à valoriser, à exploiter ou préserver des témoignages ;
  • Un appel à projets visant à organiser des visites de lieux de mémoire et des séminaires à destination des enseignants ;
  • Un appel à projets en lien avec l’objet du décret à l’exclusion des projets visés par les deux appels à projets précités.

Pour qui ?

Seules les candidatures remises par des personnes morales sans but lucratif ou par des établissements scolaires organisés ou subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles sont recevables.

Financement

Pour autant que la somme des montants alloués aux projets sélectionnés par le Conseil atteigne 45.000 euros et dans la limite des crédits disponibles, un montant annuel minimal de 45.000 euros est consacré au financement