Intégrer la crise dans les comptes: le réflexe pour démontrer la continuité de l'ASBL

Vous avez finalisé les comptes 2019 de l’ASBL ou vous y mettez la dernière main en vue de la réunion de l’organe d’administration qui doit préparer l’assemblée générale. La crise Covid-19 change quelque peu la donne : l’avez-vous pris en compte ?

Aucune ASBL n’est épargnée par la crise sanitaire actuelle. Dans ce contexte, les trésoreries sont mises à rude épreuve. Dans la perspective de la clôture et de l’approbation des comptes annuels, l’organe d’administration doit tenir compte de deux aspects : 

  • le principe de continuité de l’entreprise ;
  • les évènements postérieurs à la date de clôture de l’exercice fiscal 2019.

Les règles comptables ne l’imposent pas. À vous dès lors d’estimer si cela est opportun pour votre propre structure. En effet, une micro-ASBL avec trois ou quatre membres n’est pas un centre sportif qui emploie du personnel ou un centre médical avec du stock… Toutefois, la bonne gestion impose de garder la vision la plus claire possible de la situation, en particulier si elle a des créances ou qu’elle bénéficie de soutiens financiers extérieurs.

La continuité de l’association est-elle préservée ?

D

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.