ASBL Cercle de Lorraine : une gestion d'entreprise à assainir ?

Dernier volet de notre série d'articles consacrés aux récents événements qui ont agité l'ASBL : après l'assemblée générale (AG) et le conseil d'administration (CA), intéressons-nous à la gestion du club d'affaires, un temps dénoncée par son ex-président.

Rappel des faits : dans un communiqué publié fin septembre, suite à sa mise à l'écart, M. Velge, président écarté de l'ASBL Cercle de Lorraine, a mis en évidence une série de faits qui, s’ils étaient confirmés, mettraient en doute la bonne gestion de l’association au cours des deux dernières années.

Selon ses dires de l'époque, M. Jourdain (lorsqu'il était administrateur délégué) aurait :

  • omis de déclarer le précompte mobilier sur les intérêts des obligations et ne l’aurait pas non plus payé (soit un coût de 385 000 euros, dont 40 000 d’amendes et d’intérêts de retard) ;
  • mené une gestion comptable opaque et compliquée (il parle d’un écart de 7,2 millions d’euros en défaveur de l’ASBL et des deux SA, de janvier 2011 à juin 2014) ;
  • engagé des travaux sans permis de bâtir (suite à une plainte du propriétaire de l’immeuble, 600 000 euros devraient être déboursés pour la remise e

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.