Un exemple-type

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Un modèle de rapport d'activités pour votre ASBL

Stylo à bille posé sur un carnet de notes

Avant d'entamer le travail de collecte des informations qui serviront de matière première pour la rédaction, il est essentiel de définir la table des matières du rapport d'activités afin de ne pas s'éparpiller. Elle pourra évoluer jusqu'au terme de la phase d'écriture.

La qualité du rapport d’activités ne tient pas à son épaisseur, mais à la pertinence et à la cohérence de son contenu :

  • donner une vue d'ensemble sur la situation de l'ASBL et de son secteur d'activité ;
  • faire le bilan de ses projets écoulés (par rapport aux objectifs de départ) ;
  • ouvrir les perspectives sur les projets en cours et à venir ainsi que sur l'évolution générale des activités et missions.

Autrement dit, le but premier du rapport d'activités est de bien rendre compte

Bien que ce soit un support de communication, l'objectivité est de mise. Le panorama doit être complet : vous devez aborder les acquis comme les faiblesses ou les échecs, les opportunités comme les risques.

La table des matières du rapport d'activités : les points essentiels

Il s'agit ici de vous proposer un modèle standard afin de vous aider à échafauder la structure de présentation de votre rapport, tout en respectant la chronologie de

Articles les plus lus