Les ASBL belges politiquement influençables ?

Selon une étude de l’Université d’Anvers, les organisations belges de la société civile, et en particulier les associations, seraient fortement dépendantes des aides financières du secteur public. Quitte à devenir politiquement influençables…

Une étude de l’Université d’Anvers met en lumière la dépendance de la société civile belge (dont les associations) envers les aides financières qui leur sont accordées par les pouvoirs publics. Quels sont les chiffres ? Mais surtout, quelles conséquences ?

Une dépendance accrue aux subventions

L’étude, publiée dans le Journal of European Public Policy et résumée par le quotidien De Standaard, se base sur les réponses obtenues par les chercheurs de l'Université d’Anvers auprès de 724 organisations de la société civile interrogées pour cette enquête. D’une manière générale, il en ressort que les subsides publics sont des sources de financement essentielles pour ces organisations, et notamment les associations.

Il est indiqué dans cette étude que 64% des organisations de la société civile belge reçoivent des subventions gouvernementales. En moyenne cela reviendrait à 37% de leur bu

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.