"Les ASBL culturelles sont particulièrement ciblées par le CSA"

La Culture est l’un des secteurs les plus représentés dans le paysage associatif belge. En exerçant des activités économiques soutenues, les ASBL culturelles sont concernées de près par les réformes qui ont touché le secteur associatif et celui de la Culture. Que représente ces associations en Belgique ? Quelles sont leurs spécificités ? Monasbl.be fait le point.

Les ASBL culturelles sont des acteurs incontournables dans le paysage associatif belge. Preuve en est, en 2014, le secteur des « arts, spectacles et activités récréatives » (activités artistiques et culturelles, sportives, récréatives et de loisirs) était le troisième le plus représenté, selon un rapport de la BNB et de la Fondation Roi Baudouin (16,7% des institutions sans but lucratif étaient actives dans ce secteur).

« On a un secteur qui s’insère dans la société donc qui est confronté aux mêmes questions que la société en général : l’écologie, la mutation technologique, la diversité…, analyse Noémie Vanden Haezevelde, coordinatrice du Réseau des Arts à Bruxelles [RAB]. C’est un secteur qui se pose beaucoup de questions. »

Les ASBL culturelles face aux réformes

L’associatif et la Culture étant deux secteurs en pleine mutation, les ASBL culturelles ont dû faire face récemment

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.