Le coût du travailleur de l’ASBL : bien plus que le salaire brut !

La Belgique est réputée pour son coût du travail très élevé. Qu’en est-il réellement ? Qu’entend-on par coût du travail et comment le budgéter ?

La Belgique connaît un coût du travail élevé. Outre le salaire brut et, dont les minima sont fixés par le secteur ou par le Conseil National du travail et les cotisations patronales, d’autres coûts sont à prendre en considération.

Tant les ASBL que les entreprises marchandes y sont soumises.

Des absences payées augmentent le coût du travail

Le salaire annuel brut du travailleur de l’ASBL est bien loin de correspondre à 12 fois son salaire brut mensuel… Un certain nombre d’absences sont rémunérées.

Celles-ci viennent grever de manière importante le budget de l’ASBL.

Le travailleur bénéficie en effet, d’une rémunération pour des jours non-prestés de la manière suivante :

  • un pécule de vacances correspondant à 4 semaines de vacances annuelles;
  • un double pécule de vacances qui équivaut à 92 % du salaire brut mensuel du mois au cours duquel il prend ses vacances principa

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.