FINANCEMENT 17 juillet 2020

260 millions d’euros pour le personnel du non-marchand

La Wallonie vient de dégager 260 millions d’euros de manière structurelle pour la période 2021-2024 afin de revaloriser les travailleurs et travailleuses du non-marchand et, en particulier, ceux et celles des secteurs santé et social. Une manière de créer des emplois et de soutenir financièrement et durablement ces secteurs qui aident et soignent les autres.

Les travailleurs et travailleuses de la première ligne sociale et santé viennent de traverser une période inouïe et éprouvante. Beaucoup d’entre eux sont allés travailler la peur au ventre, certains ont directement été touchés par la maladie. Le Gouvernement de Wallonie a donc décidé, à l’initiative de la Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale, de revaloriser ces fonctions à haute valeur sociale ajoutée et de soutenir financièrement et durablement ces secteurs qui aident et soignent les autres.

Revalorisation des salaires

Cette enveloppe totale de 260 millions va permettre de revaloriser les salaires des travailleurs et travailleuses de ces secteurs. Elle concerne notamment les aides-soignantes et familiales, les infirmiers et infirmières, les travailleurs sociaux, le personnel d’entretien, les métiers logistiques et de soutien, etc. qui travaillent dans les

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.