Financement

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Aide à la jeunesse en FWB : qui sont les 6 opérateurs finalement subsidiés ?

Pile de dossiers

Ce mercredi, après plusieurs semaines de blocage, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a finalement adopté l’octroi d’une subvention de près de 2,5 millions d'euros à l'aide à la jeunesse. Qui sont les 6 opérateurs qui se partageront ce budget ? Comment est-on passé de 10 dossiers de financement sur la table du conseil des ministres à 6 ? Qu'adviendra-t-il des 4 dossiers laissés en suspens ? L'appel à projets organisé dans le cadre du refinancement du secteur est au centre de la controverse entre cabinets ministériels.

Sur proposition du ministre Madrane (PS), le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a donc finalement retenu 6 opérateurs (en Wallonie et à Bruxelles) pour se partager un montant de 2 428 452,25 euros : 

  • Le Biseau (SAAE de Binche)
  • Les Carliers
  • La Route Buissonnière (SAIE au CPAS de Liège)
  • Les Petits Spirous (SAIE au sein de l'ISPPC)
  • L'Eclipse
  • Tamaris (ASBL bruxelloise)

À l'ordre du jour du conseil des ministres du 19 juillet 2017 et du 30 août dernier, ils étaient pourtant 10 candidats (dont 9 dans le cadre d'un appel à projets organisé en novembre 2016...). Parmi les 6 services dont les dossiers ont été débloqués, 5 ont été sélectionnés dans le cadre de l'appel à projets et 1 était subsidié par ailleurs (l'ASBL Tamaris : 672 000 euros).

Les montants totaux alloués pour les 5 dossiers s'élèvent à 1 865 355 euros (sur 3 771 249 euros disponibles pour l'ensemble des projets).

L'Olivier, Le Rebond (SAIE