FINANCEMENT 7 octobre 2019

« Il faut des contrôles plus stricts dans les collectes de dons »

La semaine dernière, la VRT diffusait un reportage montrant des coulisses de collectes de fonds menées en rue par ou pour des ONG qui prêtaient à polémique. Des images qui ont fortement agacé l’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds (AERF). Elle exige un contrôle plus strict des collectes.

L’Association pour une Ethique dans les Récoltes de Fonds est le premier dispositif complet et autorégulateur des aspects éthiques de la récolte de fonds en Belgique. C’est notamment elle qui est à l’origine des discussions pour des dons défiscalisés en ligne. Ses membres, dont une série d’ASBL, doivent respecter une « charte de dialogue directe ».

« Nous avons régulièrement des réunions avec nos membres et fournisseurs pour améliorer cette charte », indique Geert Robberechts, secrétaire général de l’AERF. « Nos membres doivent suivre ce code éthique. »

Pourquoi être membre de l’AERF

Les ASBL qui signent ce code éthique et deviennent membres de l’AERF elles peuvent utiliser leur label de qualité. « C’est un gage de confiance dans leur structure », continue-t-il. « On organise également des sessions de formation sur tout à un tas de sujets liés aux collectes de fonds. Nos membres

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.