FINANCEMENT 18 mai 2020

Stage d’été : les ASBL ont un plan et attendent le feu vert

Les 430 ASBL de stages extrascolaires ne sont pas concernées par les récentes mesures de déconfinement dans le domaine du sport. 2.500 emplois sont concernés. Denis Detinne, administrateur de l’ASBL Promosport et porte-parole du groupe, espère un signe du gouvernement.

5.390.000 euros : c’est la perte de recettes estimée pour le secteur de l’extrascolaire, selon Denis Detinne de l’ASBL Promosport, et porte-parole des 430 ASBL. « Notre secteur représente 129 millions d’euros de chiffre d’affaires par an, ce n’est pas rien. Il est primordial que l’on montre aux politiques qu’on existe. » Ces associations avaient déjà eu l’idée de se regrouper au début de l’année. Forcément, avec la crise sanitaire actuelle, « tout s’est accéléré : d’une dizaine d’associations, on est désormais une soixantaine », continue Denis Detinne. 

Ces associations passent à ses yeux en dessous de « tous les radars sociaux. On est très peu subsidiées par l’ONE », déplore-t-il. La Fédération Wallonie-Bruxelles doit aider autour de 20% des ASBL seulement, selon lui. « On n’a droit à rien pour l’instant vis-à-vis du coronavirus. On demande des solutions à court terme pour les stages

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.