FINANCEMENT 18 octobre 2019

Subsides de Di Antonio : "Il y a un fameux conflit d’intérêts !"

Le ministre sortant Carlo Di Antonio (cdH) a octroyé un subside de 2,25 millions d’euros à une division de l'ASBL Socopro, selon la Libre. Une aide censée garantir les salaires de 10 équivalents temps plein, dont cinq pourraient avoir été « recasés » par le bourgmestre de Dour. Joris Durigneux (Votre Dour), conseiller de l’opposition de la commune, juge fréquent et illogique ce genre d'opération. Il dénonce un conflit d'intérêts.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Carlo Di Antonio n’en est pas à son coup d’essai. En 2018, le bourgmestre de Dour refuse de donner le détail de ses subsides délivrés en 2017 avant de dévoiler, sous la pression du chef de groupe MR au parlement wallon, Jean-Paul Wahl, avoir donné 60.000 euros à des « ASBL proches », note la Libre.

Un an auparavant, le quotidien dévoilait que Bea ASBL, qui organisait en charge du salon du bien-être animal, a reçu 17.000 euros de subsides du Ministre sortant en 2015 et 23.000 euros en 2016. Cette ASBL installée à Dour, commune dont Carlo Di Antonio est bourgmestre, a été mise sur pied notamment, par deux personnes travaillant à l’époque au cabinet du ministre. Le siège social de l’ASBL se situe à Dour, continue la Libre, et l’invité d’honneur de ce salon était… Carlo Di Antonio !

De son côté, le Ministre évoque dans le média la passion de ces

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.