FINANCEMENT 4 mars 2020

Un ancien directeur d'ASBL condamné pour faux et usage de faux

Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné un ancien directeur d’ASBL pour faux et usage de faux. Il doit purger une peine de trois mois de prison, assortie d’un sursis de cinq ans,

 

Un ancien directeur d'ASBL, Luc V., a été condamné à rembourser la somme de 128.779 euros selon Sudpresse. Luc V. a mis en place un double système de facturation en mêlant les comptes des deux ASBL dont il s'occupait : La Source et Emmaüs (deux associations qui viennent en aide aux personnes précarisées). Un nouveau comptable avait observé des irrégularités dans les caisses des deux ASBL. Le directeur avait répondu qu’il s’agissait de "retours sur avances" d’environ 200.000 euros, et qu’il versait dans les caisses de l’argent liquide chaque semaine. Des avances fictives faisant partie d'un système mis en place lors de l’arrivée de Luc V. comme directeur.

Lire aussi : Notre chapitre sur la bonne gouvernance

Luc V. avait demandé son acquittement, après avoir demandé d’être jugé par un tribunal néerlandophone. En dernier recours, son avocat avait demandé une nouvelle expertise comptab

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.