8 juin 2017

ASBL Samusocial : une machine à capter les subsides bien huilée

Créé en 1990, le Samusocial est une ASBL qui a connu une croissance exponentielle depuis sa création : des missions toujours plus larges, un public visé qui s’élargit de jour en jour et pour cela des financements de plus en plus conséquents. Le secteur public est le plus grand donateur de l’ASBL et lui fournit des subsides pour de nombreux projets (98 % de ses revenus sont subsidiés) : création de logement, accompagnement des demandeurs d’asile, accompagnement psychosocial, etc., au détriment parfois d’autres associations…

Financement public de l’ASBL

La collaboration et l’investissement des acteurs et partenaires publics qui, à leur mesure et dans leurs domaines respectifs, participent au quotidien à l’action de lutte contre l’exclusion sociale sont fondamentaux pour le Samusocial.

En effet, les subsides du secteur public représentent 98 % des revenus de l’ASBL . La majeure partie de l’argent provient de la COCOM, organe bicommunautaire où les ministres bruxellois Céline Fremault (cdH) et Pascal Smet (sp a) gèrent le budget, mais les partenaires publics sont nombreux :

  • La COCOM 
  • Le SPP Intégration sociale
  • Le SPF Santé publique et le secrétariat d’État à la Lutte contre la pauvreté
  • Le ministère de la Culture et de la Santé de la Communauté française
  • Le secrétariat d’État à l’Asile et la Migration
  • L’agence Fedasil
  • Les CPAS de Bruxelles-Ville, d’Anderlecht, Auderghem, Evere, Ixelles,

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.