DROIT 14 décembre 2018

ASBL : on ne plaisante pas avec l'Afsca !

Les ASBL peuvent-elles s'abstenir de suivre certaines obligations au nom de la solidarité ? L'Afsca tape du poing sur la table et rappelle qu'on ne plaisante pas avec la sécurité alimentaire. Il y a des règles à respecter, et les associations doivent les appliquer.

Après l’interdiction de servir une soupe maison dans une école namuroise, c’est au tour des frigos solidaires d’être visés par l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Alors que le but est de mettre à disposition des plus démunis les aliments invendus des magasins, l’Afsca entend bien faire respecter les normes établies. 

Des principes à respecter

Avec la multiplication des initiatives locales de redistribution des invendus ou de repas « maison», l’Afsca veut rappeler qu’il y a des règles à respecter pour ne pas risquer de mettre en danger la vie d’autrui en matière de sécurité alimentaire.

Quels sont les principes de bases évoqués par l'Afsca ?

  • Le respect des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire. L’Afsca rappelle « qu’on ne peut préparer un repas pour une collectivité, pour des enfants ou même des adultes, de manière systématique en deho

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.