DROIT 6 mars 2018

L'opération nettoyage des ASBL à Bruxelles, une fausse solution ?

Le bourgmestre de Bruxelles Ville a annoncé vouloir faire le grand ménage dans les ASBL qui gravitent autour de la ville. Pourtant certains dans l’opposition l’assurent : le nettoyage à Bruxelles n’a pas commencé…

« Il faut cesser de vouloir auditer toutes les ASBL de la Ville. Faire cela, c’est la meilleure façon de noyer le poisson ». Johan Van den Driessche, chef de groupe N-VA au parlement bruxellois, est très critique à l’égard de la réaction de Philippe Close, bourgmestre de la Ville de Bruxelles, après les dernières révélations sur l’ASBL Gial. 

► A lire aussi : Fini la création d'ASBL à tout-va dans le secteur public

Ouvrir l'ASBL à l'opposition, une solution ?

Interrogé par La Libre, Johan Van den Driessche reproche à Philippe Close sa décision d’ouvrir le conseil d’administration de l’ASBL à l’opposition, afin de lui donner accès à tous les documents. 

Le député N-VA a d’ailleurs refusé de devenir administrateur au sein de l’ASBL comme proposé par le bourgmestre de Bruxelles. « Un administrateur est censé travailler dans l’intérêt de la société anonyme, de l’ASBL, pas dans so

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.