DROIT 30 avril 2018

Quels défis devront relever les ASBL ces prochaines années ?

Bruxeo, anciennement CBENM, a réuni jeudi dernier une centaine d’acteurs du secteur associatif pour débattre des défis qui les attendent ces prochaines années. Monasbl.be y était et dresse le bilan.

 « A Bruxelles, 100.000 personnes travaillent actuellement au sein des 6.500 ASBL du secteur à profit social », a rappelé Jean-Claude Praet, président de Bruxeo, anciennement CBEM-BCSPO, lors d’un événement organisé ce jeudi réunissant une centaine d’acteurs du secteur associatif à l’espace Jacqmotte à Bruxelles.

Et de continuer : « Ce véritable défi quotidien doit s’adapter sans cesse à l’évolution des besoins et des attentes des citoyens mais aussi au nouveau cadre juridico-institutionnel ».

Quels sont alors les défis qui attendent les entreprises à profit social pour les prochaines années ? 

Marc Jagers, professeur à la VUB, a introduit le débat en soulevant une question de terminologie. Doit-on parler de profit social ou de non-profit ? « Nous partons trop vite du principe que quand nous parlons de social, tout le monde sait de quoi nous parlons », a observé Marc Jagers.

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.