DROIT 11 décembre 2018

Un nouveau gouvernement fédéral, et les ASBL dans tout ça ?

Avec la sortie des ministres N-VA, le Premier ministre Charles Michel a redistribué les compétences au sein du gouvernement. Quelles sont les conséquences pour les associations ?

Cela ne vous aura pas échappé, le gouvernement fédéral a fait l’objet d’importants remaniements ces derniers jours. Avec la sortie des ministres N-VA, des compétences ont été réparties entre les secrétaires d’Etat et les ministres déjà en fonction.

Quelles sont alors les conséquences sur les associations ? Si cette crise politique ne devrait pas profondément bouleverser le secteur, cela vaut tout de même la peine d’y regarder de plus près…

De nouveaux interlocuteurs

Les changements concernant de près ou de loin le secteur associatif sont les suivants :

  • Maggie De Block (Open VLD), conserve son poste de ministre de la Santé publique et des Affaires sociales, et remplace Theo Francken à l’Asile et la Migration ;
  • La lutte contre la pauvreté et l’Egalité des chances sont reprises par le Vice-premier ministre et ministre de l’Emploi Kris Peeters (CD&V) ;
  • Les Finances sont dé

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.