FINANCEMENT 18 mars 2020

Coronavirus : quand les subsides volent au secours des ASBL culturelles

Inquiètes de leur futur pendant les mesures de confinement, de nombreuses ASBL culturelles dénotent des pertes financières. Les subsides suffisent-ils à s’assurer un bas de laine ?

« Nous n’avons pas encore de pertes financières, car nous bénéficions de financements publics ». C’est le constat que fait Frédérique Lecomte, directrice de la compagnie Théâtre et Réconciliation asbl face aux récentes mesures prises dans le contexte de la crise sanitaire. 

Alors que plusieurs théâtres témoignaient de leurs pertes financières, les ASBL bénéficiant de subsides offrent un constat plus mitigé. Moins concernées par la perte financière immédiate, elles sont inquiètes de l’après de leur ASBL. 

Des rentrées d’argent continues

En effet, les ASBL bénéficiant d’un subside continuent de recevoir de l’argent : les subsides ne s’arrêtent pas avec le virus. Faute de pouvoir faire vivre leurs ASBL avec la vente de billets ou de spectacles, les subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la COCOF et de la COCOM assurent une partie des rentrées d’argent des ASBL en ces temp

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.