FINANCEMENT 16 décembre 2019

Ethical Property : de grands locaux accessibles aux ASBL

Ethical Property acquière divers bâtiments pour les mettre à disposition du Non-Marchand en sacrifiant ses marges. La société aimerait, dans le futur, se diversifier.

Immobilier ne rime pas souvent avec association. Pourtant, Ethical Property cherche à répondre à la demande du secteur, selon la Libre Immo. Leur premier projet remonte à 2009 : il s'agit du centre Mundo-b, à Ixelles, qui s'étend sur 3.800m², dont 2.200m² de salles réservées à 38 associations. Ethical Property s'est ensuite étendu dans d'autres villes comme Namur avec un complexe de 3.200m² dont 1.900m² dédiés aux ASBL, à Anvers ou un bâtiment de 2.200m² abrite 25 associations, ou encore à Bruxelles où 30 associations se partagent 3.200m², selon le média.

Lire aussi : Découvrez les appels à projets en cours

Outre des bâtiments peu énergivore, la firme bruxelloise cherche un modèle "où nous rentrons dans nos frais en dégaeant un léger revenu pour nos actionnaires, mais sans avoir pour objectif la seule rentabilité à tout prix", rapporte le quotidien. Elle compte mettre en place des édifices comportant des crèches, des séniories ou encore un habitat groupé. Actuellement, certains de leur locaux comptent déjà des salles de réunion, des salles de conférence, des restaurant, des centres de documentation ou encore des jardins et parkings vélos. La société sollicite les banques et la participation d'actionnaires institutionnels à ses divers projets, peut-on lire dans la Libre Immo. Ceux-ci reçoivent alors un rendement de 2% à 3% avant précompte. 

Plus d'informations sur le site de la société