Subsidiarité et proximité des financements publics

Les soutiens financiers octroyés dans le secteur public fonctionnent selon le principe de subsidiarité, c'est-à-dire toujours de l'échelon le plus bas vers le plus haut.

En politique, le principe de subsidiarité décrète qu’une responsabilité doit être prise par le plus petit niveau d'autorité publique compétent pour résoudre le problème posé. C'est donc, pour l'action publique, la recherche du niveau le plus pertinent et le plus proche des citoyens.

Il conduit à ne pas faire à un échelon plus élevé ce qui peut être fait avec la même efficacité à un échelon plus bas. Le niveau supérieur n'intervient que si le problème excède les capacités du niveau inférieur (principe de suppléance). Ce principe trouve son origine dans la doctrine sociale de l'Église catholique.

Subsidiarité et construction européenne

En dehors des domaines de compétences qui lui sont propres, l'Union européenne n'agit que si son action est plus efficace que celle conduite au niveau des États ou des régions.

On part de la commune… jusqu’à l’Europe

En matière de décentralisa

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.