Les aides à l'emploi

Vous cherchez quelque chose de précis ?

APE : le non-marchand sort les griffes pour sauver l'emploi

Si le ministre wallon Pierre-Yves Jeholet défend mordicus sa réforme des APE (Aide à l'emploi), le non-marchand et l'opposition craignent pour l'avenir de milliers de postes dans le secteur.

La réforme des Aides à l’Emploi (APE) continue de soulever l'inquiétude et la colère du non-marchand et de l'opposition. L’Union des entreprises à profit social (UNIPSO), la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), les syndicats et l’opposition au sein du gouvernement wallon sont bien décidé à monter au créneau.

► A lire aussi : La Wallonie fait cavalier seule sur la réforme des APE

A l'origine de cette fronde sociale et politique ? La crainte générale concernant le futur de nombreux emplois.

Pour rappel, la réforme de Pierre-Yves Jeholet, ministre wallon de l’Emploi, entend supprimer le système actuel des APE. A partir de 2021, les ministres fonctionnels reprendront la main sur les montants destinés à ces aides à l’emploi. Le ministre avait alors justifié cette réforme en évoquant un système qui relevé davantage du « fait du prince». « Les postulats sur lesquels se basent  Pierre-Yves Jeholet sont faux. Ils ont été contestés par l