RESSOURCES HUMAINES 31 mai 2018

La Wallonie fait cavalier seul sur réforme des APE

Le gouvernement wallon continue d'avancer sur la réforme des APE. Les entités fédérées et le secteur non-marchand craignent pour l'emploi et appellent à la concertation.

La Fédération Wallonie-Bruxelles et le non-marchand appellent à la concertation sur la réforme des Aides à l'emploi (APE). Alors que l’avant-projet de décret était à l'ordre du jour du gouvernement wallon ce jeudi, le point a finalement été reporté à la semaine prochaine, nous confirme-t-on du côté du Cabinet du ministre Jeholet.

Pour rappel, avec cette réforme le ministre wallon de l’emploi Pierre-Yves Jeholet entend supprimer ce système d’aides d’ici 2021. Ce seront alors les ministres fonctionnels qui auront la responsabilité de redistribuer l’enveloppe allouée aux aides à l’emploi.

► A lire aussi : APE, les ASBL doivent-elles paniquer ?

Une réforme précipité

L’Union des entreprises à profit social (UNIPSO) et Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ont exprimé des craintes quant aux conditions dans lesquelles la réforme est mise en place.

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.