DROIT 19 juin 2018

Gouvernance en Wallonie : réforme ou fièvre électoraliste ?

Les affaires politico-judiciaires au sein des structures parapubliques locales ont mis la transparence au centre du jeu politique. À quelques mois des élections communales et provinciales, l'exécutif wallon a voulu frapper vite et fort, au risque de jeter le bébé avec l'eau du bain...

Après des années de laisser-faire et de dérives au sein des structures parapubliques locales en Wallonie (création à tout-va d'intercommunales et d'ASBL paracommunales « coquilles vides », mise en place de conseils d'administration XXL, course au cumul de mandats, rémunérations excessives, copinages et parachutages politiques, favoritisme, etc.), on attendait légitimement une réponse rapide et un changement de cap radical de la part des exécutifs à tous les échelons.

Le Parlement wallon a ainsi adopté le décret du gouvernement sur la nouvelle gouvernance dans le secteur public en mars dernier. Trois mois plus tard, comme le révèle Le Soir Plus, sa mise en œuvre se fait dans la douleur et suscite de nombreuses critiques.

De la vitesse à la précipitation

Avant même le contenu du décret, c'est le train d'enfer imposé aux autorités locales, et aux ASBL, régies et intercommunales dan

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.