DROIT 25 septembre 2019

2 choix pour les crèches : l’ASBL ou la coopérative

La réforme des milieux d’accueil de la petite enfance est en chantier depuis 2013. Son installation s’échelonnera jusqu’en 2025. L’un de ses aspects concerne l’ouverture de crèches, qui devra se faire soit sous forme d’ASBL, soit en société coopérative à finalité sociale.

Annoncée dès 2013 dans le contrat de gestion de l’ONE, la réforme du secteur de l’accueil de la petite enfance (MILAC) est déjà sur les rails. Ce décret met la priorité sur le développement des enfants, mais également sur le caractère professionnel de leur prise en charge.

Lire sur le Guide social : Réforme des milieux d'accueil approuvée : « Une coquille vide ! »

L’un des points de cette réforme concerne les crèches. Ne seront autorisées que celles qui s’ouvrent sous forme d’ASBL ou de société coopérative à finalité sociale. Or, « beaucoup de petites structures travaillent avec des indépendantes, car pour une crèche qui ne peut accueillir qu’un nombre limité d’enfants, engager une puéricultrice sur fond propre n’est tout simplement pas viable… », indique Stéphanie Nollomont dans l’Avenir de ce lundi.

Lire sur le Guide social : Une réforme pour réduire les inégalités dans les mi

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.