Droit

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Travail associatif : de la dérégulation à l’ubérisation du non-marchand

Photo d'illustration

Et si la mesure initiée par Maggie De Block autour du travail associatif entraînait une dérégulation du secteur ? C'est en tout cas la crainte de Bruno Gérard, directeur de la CBENM, qui met en garde contre « l'ubérisation » du non-marchand.

Dans le secteur associatif, la mesure initiée par la ministre Maggie De Block, qui met en place le travail associatif (aussi appelé travail semi-agoral), continue de faire grincer des dents. Risque de concurrence déloyale, des services moins encadrés, des travailleurs moins protégés... La liste des points qui fâchent est longue.

Une déprofessionnalisation du secteur non marchand

« C’est l’un des premiers pas vers une dérégulation d’activités auparavant protégées et cadrées, notamment par des agréments », déplore Bruno Gérard, directeur de la Confédération bruxelloise des entreprises non-marchandes (CBENM).

En effet, le texte présenté par le gouvernement, et actuellement gelé par une procédure en conflit d’intérêts de la Cocof, dresse une série d’activités visées par cette mesure. Dans cette liste, on retrouve des secteurs qui sont aujourd’hui encadrés en matière de déontologie et de qualification pour garantir un service de qua