FINANCEMENT 15 octobre 2020

Covid-19 : le mécénat, une aide précieuse pour les ASBL

En cette période de crise, tout don représente une aide précieuse pour les associations. Parmi les ressources possibles, n’oublions pas le mécénat des entreprises privées. 

Quand il est question de dons, on pense d'ordinaire aux dons des particuliers mais rarement au mécénat des entreprises privées. Or, aujourd’hui plus que jamais, cette aide représenterait une solution alternative pour financer son association. 

Pour rappel, le mécénat d’entreprise offre un soutien aux associations sans compensation directe. Il peut s’agir d’un don financier, en nature ou d’une aide en compétences. Les associations doivent remplir 3 conditions pour bénéficier d’un mécénat : poursuivre des activités à but non lucratives, exercer un geste désintéressé et ne pas fonctionner au profit d’un cercle de personnes. 

Lire aussi : Comment trouver un mécène ou un sponsor ? 

Pourquoi faire appel au mécénat ? 

Le mécénat représente un apport de moyens et de ressources autre que les subventions publiques parfois contraignantes qui permet à l’association de développer plus de projets. De plus, le mécénat, c’est la rencontre entre deux organisations. Grâce à l’expertise, aux conseils et à l’assistance de l’entreprise mécène, les compétences de l’association se voient améliorées. Enfin, le partenariat avec une entreprise apporte plus de visibilité à l'ASBL. 

En outre, de plus en plus d’entreprises semblent être intéressées par cette pratique. En effet, selon une étude réalisée en 2019 par l’association Promothéa sur 638 entreprises belges, près d’une entreprise sur deux pratique le mécénat. Les domaines les plus soutenus sont les projets sportifs, humanitaires, sociaux et la culture.  

Quel soutien de la part des entreprises pendant la pandémie ? 

Face à la crise, il semblerait que les entreprises sont restées fidèles notamment aux ASBL culturelles. C’est le cas de Promothéa, une organisation regroupant plusieurs entreprises mécènes. Selon Benoit Provost, le directeur de Promothéa, sur les 100 entreprises membres, seules 3 ont annoncé qu’elles ne continueront pas à soutenir les projets culturels. 

Concrètement, comment les entreprises ont-elles aidé le secteur culturel pendant cette crise sanitaire ? Elles ont surtout apporté des aides ponctuelles. Voici quelques initiatives : 

  • L’assureur Ethias a distribué 1 500 kits de prévention pour permettre aux associations de créer des événements culturels dans le respect des normes sanitaires  
  • La banque ING a fait revivre quelques moments culturels en publiant des vidéos de conférences et des visites virtuelles d’expositions sur leur site web 
  • La brasserie Duvel Moortgat a continué à apporter son soutien financier au centre d’art contemporain Wiels 
  • 13 entreprises privées sous l’association Promothéa ont créé le prix Namosa pour soutenir les artistes  

Lire aussi : Comment monter un dossier de mécénat/sponsoring ?