FINANCEMENT 25 juin 2020

Endettement de l’ASBL : le micro-crédit est-il une solution ?

Durant la crise sanitaire, faute d’activités et de recettes, bon nombre d’ASBL ont dû puiser dans leurs réserves, quand elles n’ont pas dû s’endetter. Dans cette configuration, le micro-crédit, bonne ou mauvaise solution ? MonASBL.be a posé la question à un organisme de référence en la matière.

Nathalie Denis, directrice des crédits chez Crédal a accepté de répondre à nos questions afin de nous éclairer sur le sujet. Interview.

Lire aussi: Le microcrédit : l'autre crédit

MonASBL.be : Les ASBL sont-elles plus nombreuses à demander un micro-crédit suite à la crise liée au coronavirus ? 

Nathalie Denis : Étant donné que certaines de leurs activités n’ont pas pu avoir lieu suite au confinement, une partie de leurs recettes n’a pas pu être récoltée. Si elles ont un crédit en cours et qu’elles n’ont pas de trésorerie disponible, elles sont incapables de rembourser les mensualités des crédits existants. Pour l’instant, nous avons donc surtout des demandes de report de mensualités sur les crédits existants.

L’accord conclu, via Febelfin, entre le gouvernement fédéral et les banques stipule que si certaines conditions sont respectées (pas de retard de paiement notamment), ce

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.