FINANCEMENT 14 mai 2020

« Il faut réinventer nos métiers culturels »

Les semaines sans perspective précise de reprise d’activités se succèdent pour le secteur culturel. Les ASBL ne demandent pas seulement des aides, mais une véritable remise en question de leur fonctionnement et de leurs statuts.

Le ras-le-bol du secteur culturel est toujours tangible face à la reprise de leurs activités dans le cadre de la pandémie. Alors qu’un Conseil national de sécurité se tenait ce mercredi, seuls les musées ont obtenu des mesures bien précises en cette période de déconfinement. Certains pourront ouvrir dès ce lundi 18 mai (à Bruxelles, ce sera le cas d’Autoworld, de Choco-story, d’experience.brussels, du Jardin botanique de Meise, du musée BELvue et des musée et jardins Van Buuren) et d'autres suivront dans les jours d'après.

Jérôme Marciniak donne des cours de guitares au sein de plusieurs ASBL. Depuis plusieurs mois maintenant, leurs portes sont closes. « Certaines associations n’ont aucune aide. Elles ne peuvent parfois même pas payer leur loyer, et devront parfois mettre la clé sous la porte. » Il dit s’en sortir plutôt bien, car il sait donner des cours de guitare par Skype. « Pour

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.