FINANCEMENT 7 mai 2020

La crise sanitaire menace la survie d’ASBL

Alors que la sortie du confinement est amorcée, les associations craignent un réveil douloureux après la crise. Les ASBL non subventionnées sont parmi les plus fragilisées. Certaines s’attendent même à devoir mettre la clé sous la porte… Une chose est sûre, l’avenir n’aura jamais été aussi incertain.

« Je ne suis pas sûre que l’on arrive à survivre au Covid-19 malgré les chaînes de solidarité qui se mettent en place, et les dons des parents, témoigne gravement au Guide Social Sophie Leclere, créatrice et directrice de l’ASBL « Cœur à Corps » qui vient en aide aux enfants en difficultés d’apprentissage. Ce qui est rageant, c’est qu’on n’a aucune proposition d’aide de la part de l’État. Moi, j’aimerais bien recevoir la même aide que les PME, mais ça ne vient pas. On est une toute petite ASBL avec peu de subsides. »

Si la sortie de la crise sanitaire commence tout doucement à se faire sentir (lundi 11 mai la Belgique entrera dans une nouvelle phase de déconfinement), les associations s’inquiètent déjà pour l’après. Qu’elles soient actives dans le secteur culturel, sportif, de l’aide à la personne, de la formation… elles encaissent les lourdes conséquences de cette pandémie et des mes

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.