FINANCEMENT 14 septembre 2020

Lieux culturels non subsidiés : une absence d’aides meurtrière

La crise sanitaire continue d’impacter les lieux culturels, et particulièrement ceux qui ne sont pas subsidiés. Alors que certains craignent une fermeture définitive, l’indemnisation par la Fédération Wallonie-Bruxelles reste encore très incertaine.

Déjà avant la crise du Covid-19, beaucoup de structures pointaient du doigt les incohérences en matière de subsides accordés aux lieux culturels. Le secteur étant diversifié, les reconnaissances sont multiples mais n’entraînent pas de subsides automatiques. Ce critère déjà problématique est pourtant déterminant pour faire face à la crise. Pour ces lieux culturels, il est urgent d’agir pour éviter de nombreuses faillites.

Lire aussi : COVID-19 : les ASBL culturelles résistent et survivent

Une situation critique pour les lieux culturels non subsidiés 

En juin 2020, le gouvernement a mis en place un Fonds d’urgence. Il vise à soulager les travailleurs de la culture n’ayant pas pu réaliser de bénéfices à partir de mars 2020. Si cette aide nécessite une reconnaissance préalable, elle demande aussi d’être déjà subsidié par la Fédération Wallonie-Bruxelles.  

Lors de la commission p

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.