FINANCEMENT 15 mars 2019

Une prime de 500 euros par an pour le Non-Marchand

Le gouvernement wallon ce jeudi a approuvé ce jeudi l'accord non-marchand. Il est question de 30 millions d'euros pour des hausses de salaires dans le privé comme dans le public. Pour ce dernier, cette hausse se chiffrera à un montant brut de 500 euros.

Le gouvernement wallon a approuvé, jeudi soir, un nouvel accord pour le secteur non marchand portant sur la période 2018-2020, rapporte Belga ce vendredi. Le texte prévoit entre autre l’octroi d’une prime annuelle de 500 euros brut pour l’ensemble des travailleurs afin de revaloriser les métiers du secteur public. Il offre aussi la possibilité de 2 jours de congé supplémentaires avec embauche compensatoire au niveau local pour palier les problématiques liées à la pénibilité. 

Pour financer ces mesures, 10 millions ont été affectés en 2018, 20 millions cette année et 30 millions l’année prochaine, date à partir de laquelle ces 30 millions deviendront récurrents. La ministre régionale de l’Action sociale, Alda Greoli (cdH), précise que le secteur public bénéficiera de 6,4 millions d'euros, le reste étant dédié au privé. « Je me réjouis de l’adoption de ce tout nouvel accord attendu depuis longtemps par les partenaires sociaux et l’ensemble des travailleurs du secteur. Il prévoit plusieurs mesures qui permettront sans aucun doute de renforcer l’attractivité et de revaloriser les métiers du secteur tout en améliorant la qualité de vie de plus de 60.000 salariés investis dans les services d’utilité publique et à orientations sociales qui nous sont absolument indispensables », a-t-elle déclaré.

"Par l'adoption de cet accord, le gouvernement wallon revalorise les métiers du non marchand, un secteur qui regroupe des fournisseurs de services essentiels tels que l'aide aux familles, aux personnes handicapées, à la jeunesse, les crèches, les maisons de repos ou encore les garderies", a renchéri le ministre wallon de l'Economie, Pierre-Yves Jeholet (MR).