DROIT 9 mars 2018

Une pétition pour « sauver » les ASBL

La pétition « Touche pas mon asbl » appelle à résister contre la réforme du Code des sociétés. Elle a atteint plus de 3.800 signatures en 3 jours.

La grogne monte chez les opposants à la nouvelle législation sur les associations ! La pétition « Touche pas mon asbl », qui circule sur le net, appelle à « la résistance au projet de loi sur l’inclusion des ASBL dans le code des sociétés ».

Lancée le 6 mars par La Fédération des maisons médicales via la plateforme Avaaz, cette pétition prend de l’importance. En trois jours, elle a déjà recueilli plus de 3.875 signatures (à l'heure où nous publions cet article) et ce chiffre n’arrête pas de grimper.

► A lire : Une réforme qui rassure et inquiète à la fois

Les revendications de la pétition

Les signataires considèrent cette réforme comme une mise en danger du statut des ASBL.

Initiée par Koen Geens, ministre fédéral de la Justice, la réforme du Code des sociétés prévoit, entre autres, une nouvelle définition des associations qui pourront exercer des activités commerciales sa

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.