DROIT 25 mai 2020

Stage d’été, distribution de masques : les dernières infos sur le déconfinement

Comme tous les lundis, MonASBL.be revient sur les dernières infos et mesures pour les ASBL concernant le coronavirus. Distribution de matériel de protection en Wallonie et à Bruxelles, reprise des activités de jeunesse… Voici ce qui ne fallait pas manquer !

L’annonce était très attendue : quel sort sera réservé aux stages et camps d’été ? Le calendrier de reprise a finalement été présenté ce vendredi 22 mai. Dès le 1er juillet, les activités estivales pourront être organisées à condition de respecter le protocole.

Comme chaque semaine, MonASBL.be fait le point sur les dernières mesures d’aide et de déconfinement.

Retrouvez tous les récap’ des semaines précédentes dans notre dossier spécial coronavirus.

Reprise des activités

Activités de jeunesse : ce qui est autorisé

27 mai : réouverture des aires de jeux extérieures pour les enfants jusqu’à 12 ans inclus. Les aires de jeux de plus grande taille dans les parcs peuvent rouvrir également sous la supervision des autorités locales en respectant les mêmes conditions que la pratique sportive, à savoir un maximum de 20 enfants à la fois. Enfin, les aires de jeux présentes dans les musées, les parcs animaliers, etc. peuvent aussi rouvrir. Le gestionnaire des infrastructures doit prendre les dispositions pour éviter les foules.

1er juillet : les activités estivales pour les jeunes pourront à nouveau être organisées à partir du 1er juillet :

  • Les camps et stages d'été avec ou sans nuitée(s), ainsi que les activités dans les plaines de jeux, pourront avoir lieu avec un maximum de 50 personnes (participants et encadrants), selon le principe de « groupe en contact ». Les jeunes et les accompagnateurs de plus de 12 ans doivent continuer à respecter la distance de sécurité autant que possible.
  • Les maisons de jeunes, les centres de jeunes, etc. peuvent également relancer leurs activités pour des « groupes en contact » de maximum de 50 jeunes. Ici aussi, les jeunes et les accompagnateurs de plus de 12 ans doivent continuer à respecter la distance de sécurité. Les maisons de jeunes qui ont également une fonction d’horeca doivent respecter les règles générales du secteur.

Retrouvez le protocole complet dans notre article : Stages et camps d’été : le protocole à suivre par les ASBL

Nouvelle étape de retour à l’école

Ce lundi 25 mai marque la phase 2 pour la reprise des cours en Fédération Wallonie-Bruxelles et concerne :

  • les élèves de 1ère primaire (et si possible de 2ème primaire), 1 jour par semaine maximum.
  • les élèves de 2ème secondaire, 2 jours par semaine maximum.

Les élèves seront subdivisés en petits groupes de 10 élèves maximum.

Prochaine étape : le 3 juin

Le prochain Conseil national de sécurité aura lieu le 3 juin prochain. Cette réunion servira à définir plus précisément les contours de la troisième phase ainsi que des suivantes. Les secteurs culturel, sportif et de l’horeca seront au cœur des discussions.

Il s’agira également d’étudier à quel moment du déconfinement et dans quelles mesures il sera possible d’élargir les contacts sociaux, d’autoriser à nouveau la tenue de cérémonies religieuses ou encore de permettre la tenue d’événements de différentes ampleurs pendant l’été.

Mesures

Renforcement du personnel pour les services d’hébergement en Fédération Wallonie-Bruxelles

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté en deuxième lecture l’arrêté permettant l’engagement temporaire pour un mois de 50 équivalents temps plein dans les services résidentiels agréés.

« Ces renforts en personnel permettront de soulager et de suppléer les services où la charge de travail a augmenté suite aux mesures de confinement ou à des absences liées au Covid », souligne la Ministre de l’Aide à la jeunesse Valérie Glatigny. 

Les procédures de recrutement au sein des différents services pourront être lancées dans les plus brefs délais.

Retrouvez plus d’informations sur le site de la ministre Valérie Glatigny.

Distribution de masques

Répartition du matériel à Bruxelles

Ce mercredi 20 mai, Iriscare a procédé à une nouvelle distribution de matériel de protection au nom de la COCOM et la COCOF dans les établissements de soins de Bruxelles.

Au total, Iriscare a distribué ce mercredi 20 mai :

  • 2 632 564 masques chirugicaux,
  • 75 430 masques FFP2,
  • 135 953 masques buccaux en tissu,
  • 68 833 blouses,
  • 30 878 masques faciaux,
  • 726 525 paires de gants,
  • 1 491 litres de gel pour les mains.

Ce matériel bénéficie aux maisons de repos, institutions pour personnes handicapées (adultes et enfants), maisons de soins psychiatriques, initiatives d’habitations protégées, centres de santé mentale, services de soins à domicile, centres de planning familial et centres pour sans-abri. Iriscare distribuera du matériel de protection supplémentaire aux institutions et services de santé au mois de juin.

Wallonie : 1,7 millions de masques pour les services de la santé et du social

La Wallonie vient de recevoir un nouveau lot de 2,2 millions de masques qu’elle avait commandé. Après vérification de leur conformité et réservation de 20% de ceux-ci pour alimenter le stock stratégique interfédéral, la Wallonie va distribuer plus de 1,7 million de masques chirurgicaux aux services des secteurs santé et social dont elle a la compétence propre.

Les structures suivantes vont être principalement desservies par cette nouvelle livraison :

  • Les maisons de repos et les maisons de repos et de soins ;
  • Les résidences-services ;
  • Les services de santé ambulatoire (équipes palliatives et de santé mentale, transport médical non-urgent, promotion de la santé, plannings familiaux, etc.) ;
  • Les services d'aide aux familles ;
  • Les centres de réadaptation fonctionnelle (revalidation) ;
  • Les services d’accueil et d’hébergement dans le secteur du handicap ;
  • Les maisons de soins psychiatriques ;
  • Les collectivités sociales (maisons d’accueil et d’hébergement, abris de nuit, relais sociaux, etc.)

Retrouvez plus d’informations sur le site de la ministre Christie Morreale.

Accord avec la France sur le télétravail des frontaliers pendant la crise du coronavirus

Après les Pays-Bas et l’Allemagne, la Belgique vient de conclure un accord avec la France pour éviter que la crise du coronavirus n’ait des répercussions négatives sur les travailleurs frontaliers. En vertu de la convention, les travailleurs frontaliers resteront imposés par l’État d’emploi pour le télétravail qu’ils effectuent en raison de la crise du coronavirus.

Plus d’informations sur le site du ministre Alexander De Croo.

Vers un assouplissement de l’accès au chômage temporaire pour les artistes

Un texte - approuvé ce mardi 19 mai en première lecture au sein de la commission Emploi et Affaires sociales de la Chambre - assouplit les conditions d’accès aux allocations chômage. Concrètement, les artistes ou technicien qui pourront prouver 10 jours de travail dans le milieu ou 5 prestations artistiques en 2019 pourra en bénéficier pour la période du 1er avril au 31 décembre 2020.

Le texte doit encore passer en deuxième lecture avant de passer – éventuellement – en plénière.

De son côté, la ministre de l’Emploi Nathalie Muylle (CD&V) a proposé ce lundi de prolonger le chômage temporaire lié au coronavirus jusqu’à fin août.