RESSOURCES HUMAINES 17 septembre 2019

Daniel Thérasse : « Les APE sont toujours sous la menace d’un couperet »

Daniel Thérasse est le directeur général de la Fédération des Institutions et Services Spécialisés d'Aide aux Adultes et aux Jeunes (FISSAAJ). Après avoir observé la déclaration politique du gouvernement wallon, il note une série de bonnes choses pour son secteur. Il demeure toutefois vigilant sur certains dossiers, notamment en matière d’APE et de budget.

« Dès l’introduction, le gouvernement évoque notamment les principes de la charte associative », débute Daniel Thérasse. « C’est intéressant de voir à plusieurs reprises la volonté de ce gouvernement de s’entretenir et de se concerter avec le corps intermédiaire comme les interlocuteurs sociaux et les responsables de réseaux. »

Les secteurs que couvre la FISSAAJ sont notamment évoqués. Cette fédération a pour objet de promouvoir, soutenir et défendre les services mis en place auprès des personnes physiquement, psychiquement ou mentalement handicapées et/ou socialement en difficulté. Le chapitre 19 de la déclaration du gouvernement est dédié aux personnes en situation de handicap. Mais pour le directeur général, « le tout est de voir si effectivement, lorsqu’on va discuter avec ce gouvernement, il écoutera, entendra et prendra en considération ce que les représentants vont lui exprimer

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.