RESSOURCES HUMAINES 16 octobre 2020

Replay Master Class – Télétravail : 10 conseils à donner à votre équipe (VIDEO)

Ce 15 octobre 2020 s’est tenue la deuxième session de notre Master Class « Les défis des ASBL à l’ère COVID : entre adaptations et opportunités ». Durant cet exposé dédié à la gestion des ressources humaines, notre experte Anne Mauhin a abordé trois grandes thématiques : le management à distance, le télétravail et la réorganisation du travail.

  • Une série de règles et d’astuces pour manager à distance.
  • Une présentation détaillée des diverses formalités liées au télétravail.
  • De multiples clés pour réorganiser le travail à court, moyen et long terme.
  • Des pistes pour rendre le travail davantage flexible.
  • Un topo sur les quatre modèles d’horaires que votre ASBL peut mettre en place : heures supplémentaires volontaires, horaires variables, horaires flottants et horaires fixes sur un cycle.
  • Un rappel du fonctionnement du temps partiel et des congés.
  • Un chapitre sur comment procéder à des licenciements dans son association.

Voici la liste non exhaustive des thèmes abordés ce jeudi 15 octobre par Anne Mauhin, juriste-conseil d’entreprises, lors de la deuxième session de notre Master Class « Les défis des ASBL à l’ère COVID : entre adaptations et opportunités ».

Durant son intervention riche en informations, cas concrets et exemples, notre experte a notamment présenté dix conseils à donner aux employés de son ASBL pour être efficace en télétravail. « Des trucs et astuces qui sont faciles à expliquer, qu’on peut mettre de manière très conviviale à disposition pour inciter les travailleurs à faire du télétravail un succès », a-t-elle pointé.

Les dix conseils:

  1. Avoir un espace personnel pour travailler.
  2. Se fixer des horaires. « Un télétravailleur a tendance à travailler beaucoup », a expliqué Anne Mauhin. « Comme il n’y a pas de trajet, il est prêt à travailler à 8h, alors qu'il arrivait à 8h30 ou à 9h dans les locaux de l’ASBL. S’il commence plus tôt, il ne doit pas s’arrêter à la même heure qu’avant la crise. Il est donc important de rappeler aux travailleurs de se fixer des horaires. Libre à eux s'ils veulent travailler plus. Mais, en tant qu’employeurs, donnez-leur ce conseil de se fixer des horaires. Et puis, vous êtes garants, en tant que responsables, de dire là c’est le moment de prendre la pause de midi, de faire les 5 minutes blagues ou les dix minutes d'échanges avant d’aller manger. »
  3. Se préparer pour « aller travailler » : « Pour avoir fait beaucoup de visioconférences avec les ASBL, j’ai vu énormément de personnes qui étaient en jogging, qui n’étaient pas coiffées, qui sortaient de leur lit… Le fait de se préparer avant de travailler met en place le rituel nécessaire à une bonne journée de travail. (…) Ce n’est pas seulement l’image qu’on donne, c’est aussi se mettre dans un état d’esprit où on se dit je vais travailler. »
  4. Prévenir les enfants et/ou le conjoint.
  5. S’octroyer des pauses et bouger : « Des employeurs ont proposé à leurs travailleurs de mettre un timer. Toutes les heures, cette alarme sonne. C'est le moment de descendre les escaliers, de prendre l’air 5 minutes sur la terrasse ou encore d'ouvrir la fenêtre pour ceux qui n’ont pas d’extérieur. Un travailleur qui ne bouge pas pendant huit heures sera confronté à des maux de dos, de la fatigue oculaire et autre. Il faut donc inciter vos travailleurs à bouger. »
  6. Communiquer avec sa hiérarchie et ses collègues.
  7. Garder un contact social (« Bonjour », « Bon appétit »).
  8. Planifier sa journée : « Le tétravailleur doit planifier sa journée. se poser cette question: aujourd’hui qu’est ce que je fais ? Comme il le ferait s’il était dans les locaux de l'ASBL. »
  9. Utiliser les outils adéquats.
  10. Evaluer son travail.

Extrait vidéo de cette deuxième session :

Le replay de l’intégralité de son intervention où l'experte développe notamment les fameux dix conseils présentés plus haut ainsi que le support écrit sont dès à présent disponibles sur le site de MonASBL.be, via la rubrique e-Learning. En vous inscrivant à notre Master Class, vous pourrez visionner la vidéo et obtenir le PDF de cette deuxième présentation mais aussi bénéficier des deux autres sessions d’e-Learning, centrées sur le financement (organisée le 8 octobre dernier: le replay et le support écrit de cette première session sont disponibles dans la rubrique e-Learning) ainsi que la communication/marketing. Cette dernière session est programmée le 22 octobre, de 10h à 12h. En vous inscrivant à notre Master Class, vous pourrez assister en direct à cette formation ou visionner plus tard le replay.

22 octobre: save the date

La formation sur le volet financement a été organisée le 8 octobre 2020. Durant son exposé riche en cas concrets, anecdotes et liens utiles, Alan Keepen, conseiller aux petites et moyennes ASBL depuis 18 ans, a livré des conseils avisés pour décrypter les aides financières et surtout leurs conditions d’octroi. Il a également aidé les participants à décoder le fonctionnement des codes NACE, le régime des dons en nature, les crédits de caisse ainsi que les crédits de crise ou bien la majoration de la déductibilité fiscale des dons. Notons encore ses nombreuses astuces pour solliciter des reports de paiement ainsi que des gestes commerciaux auprès de fournisseurs ou pour demander un emprunt bancaire. Son intervention a été rythmée par plusieurs sessions de questions/réponses !

Le jeudi 22 octobre, de 10h à 12h, place à Jérôme Ramacker, conseiller au sein de l’agence Média Animation. Il vous donnera une série de conseils et d'outils pour gérer la communication et le marketing de votre ASBL en cette période particulièrement troublée ! Au menu:

- Communiquer en période de crise.
- Utilisation de divers canaux de communication.
- Adaptation de sa communication à différents interlocuteurs.
- Renforcer sa présence sur internet et les réseaux sociaux.
- Convaincre de nouveaux donateurs ou sponsors.

N'attendez plus pour vous inscrire !