VIE ASSOCIATIVE 22 avril 2021

La « désobéissance culturelle » : nouvelle arme du secteur de la Culture

Des dizaines de lieux culturels de Bruxelles et Wallonie vont mener des actions de protestation afin de revendiquer et dénoncer la situation actuelle qui ne cesse de se dégrader pour le secteur de la Culture. En effet, certains comptent reprendre leurs activités publiques avant la date autorisée du 8 mai.  

Le Théâtre royal Flamand avait récemment comme projet d’ouvrir ses portes pour accueillir des spectacles non autorisés à l’intérieur, pour un public de 50 spectateurs par soir et pour cinq représentations consécutives, dès le 26 avril. Cette action illégale de prime abord, réel symbole pour revendiquer le passage à l’acte des professionnels du secteur culturel qui ne veulent plus être passifs, a été entendue et soutenue par le bourgmestre de la ville de Bruxelles. Philippe Close y a vu une opportunité d’utiliser ce projet pour en faire un évènement « test », dont les données récoltées seront utilisées pour analyser notamment la qualité de l’air à l’intérieur de la salle.

Lire aussi : ASBL culturelles, touristiques et sportives : une prime COVID de 6.250 à 45.000 euros

Des centres culturels et quelques théâtres prêts à braver l’interdit  

L’association « Still Standing for Cultur

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.