RESSOURCES HUMAINES 18 janvier 2021

Défraiements des volontaires : les montants en 2021

Les bénévoles ne peuvent pas être rémunérés, mais par contre peuvent être défrayés dans les frais liés à leur activité de volontaire. Voici les nouveaux plafonds de défraiements forfaitaires pour l’année 2021 !

Ce 1er janvier et jusqu’au 31 décembre 2021, les plafonds de défraiements forfaitaires pour un volontaire s'élèvent à :  

  • 35,41€ par jour (contre 34,71€ en 2020) 
  • 1416,16 € par an (contre 1388,41€ en 2020) 

Les ASBL ne sont pas obligées de défrayer leurs bénévoles, mais si elles le décident, il existe deux régimes de remboursement : le défraiement forfaitaire et le remboursement de frais réels.  

Lire aussi : Défraiement des volontaires : quelles sont les options pour votre ASBL ? 

Le défraiement forfaitaire 

  • Il ne requiert pas la preuve des dépenses engendrées, mais le montant ne doit pas dépasser les plafonds maximums. 
  • Il est possible d’ajouter 2.000 kms de frais de déplacement remboursés en frais réels. 
  • L’association ne doit faire aucune déclaration, ni à l’ONSS ni au fisc, et le volontaire ne doit pas signaler ces remboursements dans sa déclaration d’impôt.  

Le remboursement des frais réels 

  • Le volontaire est remboursé de ses frais contre remise de documents justificatifs (facture, ticket de caisse…).  
  • L’organisation doit tenir une comptabilité de ces dépenses et les justifier. 
  • L’association ne doit faire aucune déclaration, ni à l’ONSS ni au fisc, et le volontaire ne doit pas signaler ces remboursements dans sa déclaration d’impôt.  

Attention, un volontaire ne peut dépendre que d’un seul régime au cours d’une année fiscale. En d’autres mots, un bénévole qui s’investit dans plusieurs ASBL ne peut être défrayé qu’en frais réels ou au forfait. De plus, il doit veiller à ne pas dépasser les plafonds pour la totalité des activités de volontariat qu’il mène.  

Exceptions 

Le plafond annuel de défraiement forfaitaire peut être relevé à 2600,90€ pour certaines catégories de volontaires. Parmi elles, les entraîneurs de sport, les arbitres, ou encore les gardes de jour/nuit à domicile.  

Lire aussi : Défrayer les administrateurs volontaires de votre ASBL