RESSOURCES HUMAINES 27 novembre 2019

Les contrats APE reconduits pour deux ans !

Excellente nouvelle pour les employeurs du Non-Marchand : la Ministre wallonne de l’Emploi, Christie Morreale, a annoncé que les décisions APE qui viennent à échéance au 31 décembre seront reconduites pour deux ans jusqu'au 31 décembre 2021 !

Le Non-Marchand peut se sentir rassuré : ce mardi lors d'une séance plénière au Parlement wallon, la ministre wallonne de l'Emploi Christie Morreale a répondu à une question du député Mourad Sahli (PS) au sujet des aides APE. "À ma connaissance, à ce jour, aucune décision ni soupçon d’information ne sont donnés aux employeurs sur la continuité de ce soutien à l’emploi", lançait-il. "Face au silence de l'administration wallonne, le secteur, à la fois les travailleurs, mais aussi les employeurs, sont inquiets. Pouvez-vous m’indiquer quel sera l’avenir de ces centaines de travailleurs au lendemain du 1er janvier 2020 ?"

Face à quoi la Ministre a répondu que les décisions APE qui viennent à échéance au 31 décembre seront reconduites pour deux ans jusqu'au 31 décembre 2021. "Pour autant, bien sûr, que les dossiers de renouvellement aient été introduits dans le respect de la réglementation", précise-t-elle. "Toute l'équipe de la Direction de la promotion de l'emploi, la DGO6, du Service public de Wallonie se mobilise depuis des semaines, et je l'en remercie d'ailleurs, pour analyser l'ensemble des dossiers de renouvellement introduits – il y en a près de 3.000 – et faire en sort que les décisions soient notifiées aux employeurs dans les meilleurs délais." A ses yeux, le dispositif APE a déjà fait couler "beaucoup d'encre et suscité beaucoup trop d'émoi au niveau des employeurs comme des travailleurs. Il faut qu'on lève l'épée de Damoclès au-dessus des travailleurs et des employeurs parce qu'il faut qu'ils se concentrent à ce stade sur les missions de base et les réponses essentielles qu'ils apportent aux besoins sociaux et sociétaux des concitoyens."

Continuer de mener la réforme 

Autre signe encourageant pour les ASBL : Christie Morreale annonce vouloir mener à bien la réforme APE "le plus rapidement possible sur une base consensuelle et la plus large possible avec les partenaires sociaux, et avec l'ensemble du Gouvernement d'ailleurs." Reste à savoir si le principe de ministre fonctionnels reste dans les cartons, et si le cadastre des points APE va changer la donne dans la distribution de ceux-ci aux associations.

Lire aussi : Ce que l'on sait de la réforme APE

4.339 employeurs

La Ministre Christie Morreale a également levé le voile sur certains chiffres concernés par ces aides à l'emploi. Le dispositif APE concerne près de 55.000 travailleurs et 4 339 employeurs. Vis-à-vis de sa casquette de ministre en charge de l’Égalité des chances et des Droits des femmes, elle ajoute : "Le dispositif APE constitue un levier essentiel en ceci qu'il contribue largement à compenser le déséquilibre entre le taux d'emploi des femmes et celui des hommes parce que l'on considère que 70,7 % des travailleurs APE dans le secteur non marchand et 62 % dans le secteur des pouvoirs locaux sont des travailleuses."