Les ASBL "mal étiquetées" peuvent demander à changer jusqu'au 15 mars

Le 15 mars : c'est le délai donné aux ASBL pour demander à la DGO6 de modifier leur compétence, et par extension de dépendre éventuellement d'un autre ministre fonctionnel. Cette date a été annoncée en commission du Parlement wallon par le ministre Jeholet dans le cadre de la réforme APE.

La réforme APE a été discutée en commission au Parlement wallon ce mardi le 26 février. Le ministre Pierre-Yves Jeholet y a annoncé un délai pour demander à modifier les compétences des ASBL auprès de la DGO6. "Les politiques fonctionnelles forment un système cohérent", indique-t-il. "Par rapport aux besoins structurels des différents secteurs, qui mieux que le ministre fonctionnel peut orienter les moyens financiers et répondre aux besoins sociétaux ?"

Das cette optique, "la DGO6 a catalogué employeurs et projets", continue-t-il. "Dans chaque cas, l'attribution des compétences été soumise à l’avis des ministres concernés. La DGO6 a étiquetté des projets en disant que tel projet relève de l’environnement, telle autre de la jeunesse. On a reçu au niveau de la DGO6 quelques dizaines de remarques d'ASBL qui ont été rangées dans les mauvaises compétence. On me dit aussi que certains n’ont

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.