VIE ASSOCIATIVE 25 mars 2020

Impossible de payer le loyer de l'ASBL en temps de crise, que faire?

En Wallonie et à Bruxelles, aucune mesure spécifique n’a été mise en place concernant le paiement des loyers des ASBL. Le fédéral quant à lui a appelé les propriétaires à les reporter. Une solution alors : négocier. 

Les ASBL ne bénéficient d’aucune mesure spécifique en ce qui concerne le paiement des loyers malgré les éventuels effets du dispositif d’urgence contre la propagation du Coronavirus sur leur santé économique. Et ce, que ce soit au niveau wallon, bruxellois ou encore fédéral.

À lire aussi : Les ASBL ne seraient pas la priorité des gouvernements

« Le gouvernement fédéral a appelé les propriétaires à reporter les paiements des loyers. Mais il n’y a pas d’obligation », nous explique Aline De Gottal, conseillère au 1819.

Du côté du SPF Economie, on nous assure que « cela relève des compétences des Régions ».

Négociez avec votre propriétaire

Une solution alors : négocier avec votre propriétaire pour obtenir des facilités de paiement. « Il n’est pas dans leur intérêt que les locataires soient en difficultés financières », analyse Aline De Gottal. 

Une alternative qui a toutefois ses limites, assure-t-elle. « Ce n’est sans doute pas possible pour tous les propriétaires qui ont eux-mêmes des charges fixes à payer ». 

La prime bruxelloise de 4.000€, une alternative ?

La conseillère rappelle également qu’il existe au niveau de la Région Bruxelles-Capitale une « prime unique de 4.000€ donnée aux entreprises dont la fermeture est rendue obligatoire ».  

Cette aide concerne les secteurs suivants :

  • la restauration (code NACE 56) ;
  • l’hébergement (code NACE 55) ;
  • les activités des agences de voyage, voyagistes, services de réservation et activités connexes (code NACE 79) ;
  • le commerce de détail à l’exception des magasins d’alimentation (y compris les magasins de nuit), des magasins d’alimentation pour animaux, des pharmacies, des points « presse », des stations-services et fournisseurs de carburants (la liste des codes est encore à l’étude) ;
  • les activités récréatives et sportives (code NACE 92 et 93).

Pour le moment, les modalités pour pouvoir bénéficier de cette prime ne sont pas encore connues. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé dès que la Région bruxelloise les aura communiquées.