Prêter de l’argent à son ASBL

Vous cherchez quelque chose de précis ?

Prêter de l’argent à son ASBL : les risques à anticiper !

Votre association connait des difficultés financières et en tant qu'administrateur vous souhaitez lui prêter de l'argent ? C'est possible, mais c'est aussi risqué...

Une association est susceptible d’être confrontée à des problèmes de trésorerie et ne puisse accéder à un prêt bancaire soit parce que la banque refuse ou soit parce que c’est trop coûteux et demande trop de garanties. Un administrateur, soucieux de l’avenir de son ASBL pourrait alors envisager de faire un prêt à celle-ci. Cela n’est pas sans risques. Il faut donc non seulement bien ménager les procédures mais aussi bien appréhender la position juridique du prêteur dans différents cas de figure.

► A lire aussi : Qu’est-ce que l'analyse des comptes ? 

Un écrit indispensable !

Il faut nécessairement établir un écrit qui mentionne le montant prêté, les modalités de remboursement et le taux d’intérêt si appliqué ainsi que des éventuelles garanties consenties par l’ASBL. A défaut d’écrit, il va être difficile de prouver qu’un prêt a été consenti aux conditions avancées voire remettre en question la notion d’avance de fonds même. 

Articles les plus lus