1 ASBL sur 2 n’a pas suffisamment d’expertise dans le numérique

55% des ASBL reconnaissent avoir une expertise insuffisante dans le domaine du numérique. Beaucoup d’entre elles ne possèdent qu’une vision purement instrumentale des opportunités de croissance que leur offre les nouvelles technologies.

Les possibilités qu’offre l’informatique ne se limitent pas qu’à Microsoft Word. Les ASBL se rendent compte de l’importance du digital, mais ce qu’elles en font dépend de leur « niveau de maturité numérique ». Sur un échantillon de 700 associations interrogées par la fondation Roi Baudouin, 72% ne se sentent pas pleinement engagées dans l’évolution numérique.

95% des associations utilisent des données pour être conforme à la loi ou rédiger un rapport d’activités. La majorité des ASBL (64%) « estime que l’utilisation de données comporte des risques pour la sécurité, mais seules 30% perçoivent des risques éthiques liés à cette utilisation », peut-on lire dans le rapport.

Le digital fait partie de la stratégie et de la vision des très grandes ASBL (83%), des grandes ASBL (69%) et des petites ASBL (53%). Dans seulement une ASBL sur 10, une personne s’occupe à temps plein des aspects di

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.