"Le CRM aide l'ASBL à avoir une vision d’ensemble des relations avec ses publics"

Des fichiers Excel qui se cumulent, des e-mails éparpillés dans tous les sens... Pour faire de l’ordre dans tout ça, les ASBL peuvent avoir recours à un CRM (un outil de gestion de la relation client). À quoi cela sert ? Qui est concerné ? MonASBL.be a posé ces questions à Nadir Ghidouche, spécialiste de la transformation digitale.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, Nadir Ghidouche, project manager dans le domaine de la transformation digitale, insiste : « Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs ! ». Selon lui, avant de se lancer dans la mise en place d’un CRM il est primordial de recentrer son projet. « Parfois, au fil des années, les ASBL oublient pourquoi elles existent. Ou en tout cas, elles peuvent manquer d’une vision sur le long terme ». Ainsi, il est fondamental de remettre à plat une série de points : pourquoi on existe ? Qui sont les clients au sens large ? « Souvent les associations n’aiment pas parler de « clients » mais ici, il s’agit de se demander à qui je m’adresse ? Avec qui j’ai des relations ? Quel est mon marché ? »

Ensuite, l’ASBL doit se pencher sur ses processus de métier. « Quelles activités l’ASBL réalise ? Comment les met-elle en place ? A ce moment-là on se rend compte qu’

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.