ASBL sportives : quelle alternative au travail associatif ?

La Cour constitutionnelle a annulé la loi sur le travail associatif qui offrait la possibilité de gagner jusqu’à 500€ défiscalisés par mois et dont bénéficiaient largement les ASBL sportives. Dans ce contexte, le volontariat peut-il être une alternative ? Quel est le meilleur statut pour les clubs sportifs et leurs coachs ?

Dans le secteur sportif, les volontaires peuvent également être défrayés dans les frais encadrant leur activité bénévole. Vu les contraintes liées au travail associatif, la possibilité de passer à un statut de volontaire semble plus attrayante. 

Lire aussi : Tout savoir sur les nouvelles règles encadrant le travail associatif en 2021 

Un plafond de 2.600€/an  

Un volontaire actif dans le secteur du sport peut ainsi percevoir un défraiement en guise de remboursement. Le montant est exempté d'impôt s’il ne dépasse pas le plafond annuel de 2.600€.  

Parmi les acteurs concernés, citons les entraîneurs, les coordinateurs de sport ou encore les membres du jury. À noter qu’ils ne peuvent pas percevoir d’allocation de sécurité sociale ou d’aide sociale afin de profiter du défraiement. 

À cela peut s’ajouter un remboursement des déplacements pour un maximum de 2 000 km/an. 

Par

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.