Créer et financer une ASBL féministe : quelques pistes

Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes. À l’approche de cette date, MonASBL.be en a profité pour donner quelques pistes pour créer et financer une ASBL féministe.

La toute première association féministe structurée a été créée en Belgique en 1892, c’était la Ligue belge du droit des femmes. Depuis, de nombreuses ASBL ont vu le jour pour défendre toutes sortes de causes. Par exemple, l’ASBL Elles Tournent promeut et valorise le travail des femmes dans le monde artistique et culturel en général et tout particulièrement le secteur audiovisuel. Autre exemple, Garance est une association qui lutte contre les violences basées sur le genre et qui organise notamment des formations d’autodéfense.

Connaitre le paysage des ASBL féministes

Ainsi, la création d’une ASBL – quel que soit son objet social – passe par une analyse de ce qui existe déjà sur le terrain. Voici une liste (non exhaustive) de sources d’informations utiles pour connaitre les associations féministes actives en Belgique francophone :

Lire aussi : S’organiser en réseau d’ASBL oui, mais comment ?

Créer une ASBL féministe, une ASBL comme une autre

Une fois le terrain balayé, les étapes de création d’une ASBL féministe sont les mêmes que pour toute autre association :

Lire aussi : Créer une ASBL en confinement, c'est possible

Financer une ASBL féministe

Pour se financer, les associations féministes peuvent se tourner vers différentes institutions selon les niveaux de pouvoirs. Aussi, comme nous l’expliquons dans un autre article il sera toujours plus efficace pour l’ASBL d’effectuer une recherche de fonds en partant du niveau décisionnel le plus proche du citoyen et de la société civile (en l’occurrence, la commune), et de remonter, par élimination ou en guise de complément, vers les niveaux de pouvoirs plus élevés (provincial, communautaire et régional, fédéral et européen).

Equal.brussels, service public régional de Bruxelles

Les ASBL actives en région bruxelloise peuvent se tourner vers le service public régional equal.brussels.

Plusieurs appels à projets sont notamment en cours pour des projets qui sensibilisent et font participer un large public à différents aspects de la politique régionale d’égalité des chances. Six échéances sont prévues selon les thématiques :

  • Initiative : entre le 1er février et le 1er mars 2021
  • Racisme : entre le 1er mai et le 1er juin 2021
  • Genre : entre le 1er mai et le 1er juin 2021
  • Handicap : entre le 1er mai et le 1er juin 2021
  • Lutte contre les violences : entre le 1er mai et le 1er juin 2021
  • LGBTQI : entre le 15 juin et le 15 août 2021

Plus d’informations sur le site d’equal.brussels.

L’action sociale en région wallonne

En Wallonie, c’est le SPW Intérieur et Action sociale qui est compétent en matière d’Egalités des chances. Les ASBL peuvent introduire des demandes pour :

Plus d’informations sur le site du SPW Action sociale.

La direction de l’Egalité des chances en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les ASBL œuvrant en Fédération Wallonie-Bruxelles, directement ou indirectement sur le terrain de l’égalité des chances, de la lutte contre les discriminations, des droits des femmes, de la lutte contre les violences faites aux femmes, peuvent demander une subvention via la plateforme SUBside.

Les demandes de soutien financier peuvent être effectuées toute l’année.  Elles doivent cependant être soumises trois mois avant le début du projet.

Plus d’informations sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

L’Institut pour l’Egalité des Femmes et des Hommes (IEFH)

En tant qu'institution publique fédérale, l’IEFH protège et promeut l'égalité des femmes et des hommes. Toutefois, en 2016, l’Institut annonçait qu’il ne pourrait plus répondre positivement à des demandes de subventions.