Créer une ASBL pour éviter que l'histoire ne se répète

Lutter contre le harcèlement scolaire, c’est la mission de l’ASBL Les mots de Tom. Comme Marc van Aerschot et sa femme, des parents ou des proches ont décidé de créer une association pour sensibiliser et éviter aux autres le drame qu’ils ont vécu. MonASBL.be les a rencontrés.

« Après le décès de notre fils, il nous a semblé opportun de parler de ce que nous avions vécu parce qu’il nous avait laissé une longue lettre, et on ne pouvait pas garder ça juste pour nous ». Le fils de Marc van Aerschot, Tom, avait 17 ans lorsqu’il s’est suicidé. Dans une lettre de 14 pages laissée à ses parents, il explique le calvaire qu’il a vécu pendant des années à l’école.

Ses parents ont alors décidé d’organiser une conférence sur le sujet du harcèlement. « J’entendais beaucoup de témoignages de gens qui ne se sentaient pas bien, qui étaient harcelés et n’étaient pas écoutés. Les portes se fermaient souvent ou alors on essayait de faire quelque chose, mais qui n’apportait aucune solution et c’était un peu ce que Tom avait vécu toute son enfance », raconte le papa.

Après cette conférence, certains parents se sont tournés vers lui, l’incitant à créer une association. « Je n

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.