Dons, subsides… : les pistes pour financer une ASBL créée pour un proche

L’accompagnement de personnes atteintes de maladies rares ou de handicaps peut impliquer des coûts financiers importants. Dans ce combat, les associations créées pour des proches peuvent miser sur l’autofinancement, mais aussi sur le sponsoring ou les banques.

Créer une association pour améliorer la vie d’un proche et celle d’autres personnes porteuses du même handicap ou maladie peut s’avérer être un projet coûteux.  Si l'ASBL n’exige aucun capital minimum de départ, les médicaments, les équipements ou les autres frais médicaux représentent généralement des investissements financiers à ne pas négliger.

Pour exploiter au mieux les différentes sources de financement, l’ASBL pour proches va devoir mettre en place à la fois une stratégie globale de mobilisation des ressources internes (humaines et matérielles) et une stratégie marketing efficace tournée vers l’extérieur.

La recherche de fonds nécessite de l’engagement, de l’organisation et une dose de créativité (n’hésitez pas à vous entourer : conseiller financier, expert en marketing et communication, etc.).

Volontariat et mécénat de compétence

Les volontaires sont une ressource inc

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.