Les ASBL sportives face aux enjeux de protection de la vie privée

Dans un contexte hyperconnecté et hypermédiatique, le droit à la vie privée a pris une place prépondérante. Que ce soit dans leurs activités de promotion ou dans l’encadrement de leurs publics, les ASBL sportives (au premier rang desquels les clubs de sport) doivent adapter leur façon de faire.

Johan VANDEN EYNDE du cabinet VDE Legal, avocat au Barreau de Bruxelles depuis 1982, entre autres spécialisé en droit du sport, juge disciplinaire à la commission interfédérale disciplinaire contre le dopage et arbitre auprès de la Cour belge d’arbitrage pour le sport, nous donne son éclairage sur ces enjeux d’actualité. Il s’exprime pour nous à titre strictement personnel.

Avant toute chose, nous devons insister sur le fait que les sujets abordés dans cet article sont à la fois vastes et complexes. À ce titre, ils mériteraient chacun un développement nettement plus large. Rappelons également que la situation de chaque ASBL présente des particularités dont il faut tenir compte. Dès lors, cette interview a principalement pour but d’ouvrir des pistes de réponse en donnant un éclairage global.

Une ASBL sportive peut-elle exploiter commercialement l’image d’un joueur ou d’un entraîneur

Pour lire la suite,
abonnez-vous à MonASBL.be ou connectez-vous à votre compte.